Flandreinfo.be

  • Au moins 90 élèves de 30 écoles intoxiqués par la bactérie salmonelleTous les établissements scolaires concernés par des cas de salmonellose achetaient leur repas de la même société. Les activités du traiteur ont été suspendues par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), même si l'origine de la contamination doit encore être établie.
  • Des militaires belges ont foulé le sol syrien en 2016Le Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) est allé négocier en 2016 dans le nord de la Syrie avec des combattants kurdes au sujet d'une possible coopération militaire. L’information est révélée par la rédaction de la VRT, alors que le ministre de la Défense Steven Vandeput a toujours assuré qu'aucun militaire belge n'avait été sur le terrain en Syrie.
  • La Flandre nettoie la boue après les averses torrentiellesLes abondantes chutes de pluie et les orages de jeudi après-midi et en soirée ont entrainé des inondations dans plusieurs provinces de Flandre - Flandre orientale, Limbourg et Brabant flamand -, mais aussi en Brabant wallon. Ce vendredi matin, les trains de Louvain vers Brussels Airport, à Zaventem, ne peuvent circuler à cause de la boue.
  • De Wever : "Il faut oser mettre en avant la responsabilité des parents de Mawda"D’après le président de la N-VA, qui s’exprimait au micro de VTM, les parents de Mawda, la petite fille de deux ans tuée par une balle de la police la semaine dernière, ne sont pas que des victimes, mais portent aussi une responsabilité dans cet évènement tragique. Les déclarations de Bart De Wever ont provoqué une vague de réactions outrées.
  • De Lijn passe sa première grosse commande de bus électriquesLa société régionale flamande de transports publics a passé sa première grosse commande de bus électriques. Six bus ont en effet été commandés à l'usine VDL de Roulers (Flandre occidentale), indique le quotidien De Tijd.
  • Charles Michel en visite à la frontière des deux IrlandesLe Premier ministre Charles Michel a fait le déplacement jeudi sur la frontière actuellement intangible entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, à Ravensdale, devenant ainsi le premier dirigeant d'un État de l'Union européenne à visiter cette frontière depuis l'annonce par le Royaume-Uni de sa volonté de quitter l'UE. La visite est plus que symbolique, alors que le Brexit menace de rétablir une frontière physique entre ces deux entités de l'île, ce que l'UE veut éviter.
  • Un système de détection de drones à usage criminelLa zone de police Westkust teste un système de détection de haute technologie pouvant identifier et intercepter des drones utilisés à des fins criminelles, comme le trafic de drogue ou des attaques terroristes. Ce projet de recherche s'inscrit dans le programme européen SafeShore. Un premier projet-pilote a été lancé sur la base militaire de Lombardsijde.
  • Le prix Francqui à Frank Verstraete pour sa recherche en mécanique quantiqueLe prestigieux prix scientifique Francqui a été décerné au physicien Frank Verstraete (Université de Gand) pour ses recherches dans le domaine de la mécanique quantique. Deux mois après le décès du célèbre scientifique et vulgarisateur américain Stephen Hawking, cette récompense permet un nouveau rapprochement entre le grand public et la physique quantique.
  • Les fouilles archéologiques à Wijtschate plus riches que prévuLe résultat des fouilles dans un ancien bastion allemand de la Première Guerre mondiale à Wijtschate (Flandre occidentale) qui avaient débuté à la mi-avril dépasse les attentes des archéologues. Ces derniers espéraient trouver un réseau de tranchées et les fondations d’un ancien moulin. Mais des caves très bien conservées et divers objets ont également été mis au jour.
  • Intempéries : dégâts des eaux et coulées de boue en FlandreLes fortes pluies de mercredi soir, sur une partie du pays, ont engendré des inondations locales et des coulées de boue. Notamment à Hautem-Saint-Liévin, en Flandre orientale, et à Dilbeek en Brabant flamand. Les pompiers ont travaillé une partie de la nuit. L’alerte orange aux orages a de nouveau été décrétée ce jeudi et le numéro spécial 1722 restera actif jusqu'à vendredi.
  • Plus d’une centaine d’emplois créés à la douane des principaux ports flamandsLe personnel de l'administration des douanes de Zeebrugge sera doublé suite au Brexit. Au total 141 emplois seront créés dans les ports de Zeebrugge, Gand et Anvers. Par ailleurs, le Brexit et le protectionnisme américain constituent des défis pour ces ports.
  • Plainte pour antisémitisme contre le commissaire de la brigade canine de la zone Bruxelles-MidiLe commissaire en charge de la brigade canine de la zone de Bruxelles-Midi a été déplacé, mercredi matin, le temps qu'une enquête soit menée en rapport à un plainte déposée par Joël Rubinfeld, président de la Ligue Belge Contre l'Antisémitisme (LBCA), plainte qui fait référence à des actes et propos antisémites, racistes, homophobes et sexistes.
  • Des étudiantes anversoises demandent la levée de l’interdiction du voile à l’écoleDes étudiantes de la Karel de Grote Hogeschool (KdG) d’Anvers ont envoyé une lettre ouverte à la ministre flamande de l’Enseignement Hilde Crevits (CD&V) ainsi qu’aux responsables des différents réseaux d’enseignement en Flandre. Elles leurs demandent que les obstacles auxquels se heurtent les étudiantes issus de l'immigration pour poursuivre leurs études dans une haute école soient supprimés.
  • La Flandre lance des contrôles sur les logements AirbnbL'administration flamande a entamé une opération de contrôles ciblés sur les immeubles qui offrent du logement par le biais de la plateforme Airbnb, mais ne sont pas renseignés comme ils devraient l'être dans le cadre du décret flamand sur les gîtes. C’est ce qu’a indiqué ce mardi le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts.
  • Studio 100 exige des excuses de Greenpeace pour la mise en scène de Maya l'abeilleLa patron de la société de production Studio 100, Hans Bourlon, exige des excuses de la part de Greenpeace. L'ONG de protection de l'environnement a lancé mercredi matin une vidéo choc dans le cadre d'une campagne visant à supprimer les charcuteries sur lesquelles figurent des idoles d'enfants dans laquelle Maya l'abeille fait une publicité pour des cigarettes. Greenpeace a déjà fait savoir qu'elle ne comptait pas présenter d'excuses.

logiciel pour les œnologues

Door de site te te blijven gebruiken, gaat u akkoord met het gebruik van cookies. meer informatie

De cookie-instellingen op deze website zijn ingesteld op 'toestaan cookies" om u de beste surfervaring mogelijk. Als u doorgaat met deze website te gebruiken zonder het wijzigen van uw cookie-instellingen of u klikt op "Accepteren" hieronder dan bent u akkoord met deze instellingen.

Sluiten